Comment surmonter votre peur de parler en portugais ? (2/2)

vocabulaireduportugal-peur-parler-portugais

3 astuces pour surmonter votre peur de parler en portugais et 1 défi pour enfin oser vous lancer !

Dans le premier article de cette série, nous avons analysé 4 raisons pour lesquelles vous appréhendez de parler en portugais. Vous vous êtes probablement reconnu. C’est normal. On est tout passé par là.

Aujourd’hui, vous allez découvrir 3 astuces pour surmonter votre peur de parler en portugais. Et pour aller encore plus loin pour améliorer votre confiance, nous vous proposons un défi pour vous aider à enfin parler portugais : notre défi « Je me lance, je parle portugais » !

Alors, comment surmonter votre peur de parler en portugais ? Voici 3 astuces pratiques pour améliorer votre confiance et pour commencer à parler portugais dès maintenant.

3 astuces pour ne plus avoir peur de parler en portugais

1. Parlez-vous à vous-même et entraînez-vous seul(e), à voix haute

Vocabulaire du Portugal - Peur de parler portugais - parler tout seul

Monologuez

Cela peut vous paraître ridicule de parler tout seul. Et pourtant, c’est une technique vraiment très simple et efficace pour gagner en aisance et en fluidité !

Par exemple, lorsque vous apprenez ou révisez votre vocabulaire, efforcez-vous de répéter systématiquement à voix haute (et pas uniquement dans votre tête) pour entraîner votre prononciation et votre articulation.

Chantez

Quand vous écoutez une chanson, un programme ou un film en portugais, mettez régulièrement sur pause, et répétez les phrases que vous avez entendues, même si vous ne comprenez pas tout.

Lisez

De même, pendant vos lectures d’articles ou de livres en portugais, lisez à voix haute, là encore pour acquérir aisance et fluidité.

Vous trouverez des ressources pour écouter ou lire en portugais dans notre guide gratuit.

Racontez votre vie

Enfin, vous pouvez rédiger chaque jour quelques phrases en portugais, par exemple pour raconter votre journée ou pour énoncer ce que vous êtes en train de faire, ensuite prononcez-les à voix haute, d’abord en vous aidant de vos notes, puis sans vous aider de vos notes.

Il n’y a pas besoin de longs discours pour commencer ! Cela peut être simplement : « Ce matin, je me suis levé à 7h. Je prends actuellement mon petit déjeuner puis j’irai prendre une douche. » ou « Aujourd’hui, j’ai beaucoup travaillé », « Aujourd’hui, je suis allé faire des courses et j’ai acheté un nouveau livre. »…

Cela vous obligera à construire des phrases, à réutiliser ce que vous avez déjà appris, à chercher la traduction en portugais de mots nouveaux qui vous seront utiles ultérieurement dans votre vie quotidienne, et cela vous fera gagner en fluidité. Puis, après quelques jours d’entraînement, construisez vos phrases directement à haute voix, sans les avoir rédigées au préalable.

Inventez des jeux de rôle

Ou pourquoi ne pas inventer des jeux de rôle dans des situations courantes, sous forme de questions / réponses : saluer des gens et dire au revoir, faire des achats, demander son chemin, parler de la météo, répondre au téléphone… 

Bien sûr, vous n’aurez pas de retour pour vérifier si ce que vous dites est compréhensible. Vous pouvez néanmoins vous enregistrer sur votre ordinateur ou votre smartphone pour vous réécouter et identifier ce qui vous a posé des difficultés : vos hésitations sur certains mots ou sur certaines conjugaisons, votre prononciation, votre articulation… Ou même, pourquoi ne pas faire vérifier votre prononciation par des locuteurs natifs sur des sites comme HiNative ?

En faisant chaque jour ces exercices d’entraînement à voix haute, cela vous aidera à prononcer les mots plus correctement, à paraître plus naturel, à vous sentir plus à l’aise et à améliorer votre fluidité.

2. Visualisez

L’une des techniques qui peut vous aider à développer votre motivation et votre confiance pour oser parler en portugais est la visualisation. Cette technique est par exemple très couramment utilisée chez les sportifs de haut niveau.

Vocabulaire du Portugal - Peur de parler portugais - VisualisationLa visualisation, c’est imaginer mentalement ce que vous souhaitez accomplir pour préparer votre esprit. Dans notre cas, il s’agit donc de vous imaginer en train de tenir une conversation en portugais avec des locuteurs natifs : vous visualisez la façon dont se déroule l’échange, vous vous voyez parler facilement, avec confiance, de façon fluide, vous vous imaginez en train de prendre plaisir à échanger, puis vous visualisez à quel point vous vous sentez bien d’avoir tenu cette conversation avec succès.

Plus vous arrivez à obtenir cette image mentale de façon nette et précise dans votre esprit, mieux c’est. Il est scientifiquement prouvé que cette technique peut augmenter votre motivation, votre confiance et votre efficacité.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour parler en portugais, essayez de faire chaque jour pendant quelques minutes ce petit exercice :

  • Fermez les yeux
  • Concentrez-vous sur les principales raisons pour lesquelles vous voulez apprendre le portugais, afin de renouer avec vos motivations
  • Maintenant, visualisez-vous en train de discuter en utilisant la langue portugaise avec un locuteur natif, de façon agréable, confiante, aisée et fluide, sans chercher vos mots ni vous arrêter sur une conjugaison
  • Puis imaginez-vous recevoir un sourire et une réponse positive ou encourageante de la personne à qui vous vous adressez

Cet exercice peut être une première étape utile pour acquérir la confiance dont vous aurez besoin pour tenir votre première véritable conversation. Au fur et à mesure de vos conversations, votre confiance continuera de s’améliorer.

3. Utilisez des antisèches !

Vous avez appris vos bases en portugais européen, vous vous entraînez chaque jour à parler seul à voix haute, vous vous visualisez régulièrement en train de mener avec succès une discussion en portugais, néanmoins, le jour J de votre première conversation avec un locuteur natif approche, et vous manquez encore de confiance en vous.

A priori, vous savez dans quel contexte aura lieu cette première discussion.

Cela peut être un premier échange via Skype avec un partenaire de conversation (que vous pouvez par exemple trouver sur italki), la rencontre d’un locuteur natif par l’intermédiaire d’un ami ou encore vos premiers mots avec votre nouveau voisin au Portugal : la discussion sera alors probablement centrée autour des présentations.

Ou peut-être que vous prononcerez vos premiers mots en portugais avec un commerçant en faisant des achats au Portugal, avec un agent immobilier lors de la recherche d’un logement ou dans un contexte professionnel : la conversation se tiendra alors sur une thématique plus particulière.

Vous connaissez le contexte et le sujet de votre future conversation, alors pourquoi ne pas créer une antisèche ?

pexels-photo-261571.jpeg

Voici comment vous pouvez faire :

  • Imaginez la conversation que vous pourriez avoir en français
  • Listez les choses que vous voudriez dire sur vous-même et les questions que vous voudriez poser
  • Rédigez et apprenez ces phrases en portugais
  • Créez une antisèche que vous pourrez utiliser si vous oubliez quelque chose.

Pour rédiger votre antisèche, s’il vous manque certains mots de vocabulaire, utilisez un dictionnaire plutôt qu’un traducteur.

Lexilogos vous propose plusieurs dictionnaires en ligne, vous pourrez choisir celui qui vous convient le mieux.

Si vous utilisez un traducteur français à portugais pour traduire vos phrases en entier, vous aurez certes l’impression de gagner du temps car ce sera plus rapide. Mais à long terme, vous serez perdant : vous aurez perdu l’habitude de « réfléchir » à la façon de construire des phrases en portugais, vous ne réfléchirez plus à la syntaxe ou à la conjugaison, et vous serez d’autant plus en difficultés lorsque vous devrez vous exprimer en situation réelle.

D’ailleurs, faites particulièrement attention à Google Traduction qui est souvent notre « outil réflexe » de traduction : il propose des traductions et des prononciations en portugais du Brésil, et non en portugais du Portugal.

Par contre, vous pouvez parfaitement utiliser un traducteur dans le sens portugais vers français, pour vérifier que les phrases que vous avez rédigées signifient bien ce que vous voulez dire ! Ou encore utiliser comme HiNative, que nous avons déjà vu précédemment, pour demander à des locuteurs natifs si vos phrases « sonnent bien » portugais

Astuce Bonus : N’oubliez pas les phrases magiques !

Quelque soit le contexte, préparez et apprenez toujours quelques « phrases magiques », qui vous seront utiles pour sortir de certaines situations difficiles. Par exemple :

  • Pode repetir, por favor? Pouvez-vous répéter s’il vous plaît ?
  • Não percebo. Je ne comprends pas
  • Pode falar mais devagar, por favor? Pouvez-vous parler plus lentement, s’il vous plaît ?

Vous trouverez d’autres phrases magiques dans le bonus gratuit de notre défi « Je me lance, je parle portugais », dont nous vous parlons juste après ! 

Petit manuel de survie à l’usage des débutants en portugais européen - Les expressions de base pour faire bonne impression lors de votre première conversation en portugais

.

Il est temps de parler portugais !

Vous êtes maintenant prêt(e) à vous jeter à l’eau !

Ces quelques astuces devraient vous encourager à sortir de la zone de confort dans laquelle nous avons tendance à rester lorsqu’on démarre l’apprentissage d’une langue étrangère.

N’oubliez pas :

  • Ce qui compte, c’est la communication, pas la perfection.
  • Si vous faites quelques erreurs, ce sera une très bonne façon de vous améliorer.
  • Vous pourrez toujours garder un œil sur votre antisèche !
  • Plus vous pratiquerez, plus vous prendrez confiance et plaisir.
  • Le premier saut est le plus difficile, alors arrêtez d’y pensez et lancez-vous !

Vous êtes prêt(e) à vous lancer et à parler portugais ?

Alors participez vite à notre défi « Je me lance, je parle portugais », devenez un « locuteur du portugais » plutôt qu’un simple « apprenant du portugais » et commencez à parler en portugais en 5 jours seulement !

Je veux relever le défi !

ABONNEZ-VOUS AU BLOG

Pour ne pas manquer les prochaines fiches pratiques, abonnez-vous au blog « Vocabulaire du Portugal »

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 786 autres abonnés

 


Une réflexion sur “Comment surmonter votre peur de parler en portugais ? (2/2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s